Chômage au Brésil : légère baisse sur le trimestre d’août à octobre

chômage

La satisfaction se poursuit sur le front de l’emploi brésilien. Le chômage a baissé de 0,2 % au cours du trimestre d’août à octobre comparé au trimestre précédent, à 11,6 %, selon les dernières données de l’Institut brésilien de géographie et de statistique (IBGE) dévoilées vendredi.

Un résultat en ligne avec la moyenne prévue par 33 institutions financières interrogées par Valor. Il est également en baisse par rapport à la même période de l’an dernier où le taux de chômage atteignait 11,7 %.

12,5 millions personnes au chômage

Il y a ainsi officiellement 12,367 millions de chômeurs au Brésil – sont comprises les personnes en recherche d’emploi, mais à partir de 14 ans. Cela représente une baisse de 1,6 %, soit 202 000 personnes en moins comparé au trimestre précédent, mais une hausse de 0,5 % par rapport à la même période de l’an passé, soit 58 000 personnes. A contrario, on trouve dans le pays 94,055 millions de personnes avec un travail (+0,5 % comparé au trimestre précédent, soit 470 000 personnes, et 1,6 % sur un an, soit 1,436 million de personnes). La population active (avec ou en recherche) s’élève elle à 106,421 millions de personnes (+0,3 % comparé au trimestre précédent et 1,4 % par rapport à la même période de 2018).

Quels sont les secteurs qui ont contribué à faire baisser ce taux de chômage? Le commerce et le bâtiment. Le premier a généré 204 000 emplois au cours du trimestre, en hausse de 1,2 %, même si la définition du secteur est très large puisqu’un vendeur ambulant travaillant de manière informelle sera pris en compte par exemple. Le bâtiment, lui, a créé 197 000 postes supplémentaires, en hausse de 16 000 emplois.

Le revenu moyen reçu par les salariés brésiliens au cours du trimestre d’août à octobre était de 2 317 reais, en hausse de 1,1 % par rapport au trimestre précédent (2 292 reais) et 0,8 % comparé à la même période de l’an dernier (2 298 reais). Dans le secteur public, l’augmentation est de 1 % (3 693 reais). Les employeurs ont aussi vu leur salaire moyen augmenter, à 5 997 reais (+5,6 %).

Partager ce post:

Envoyer à un ami