L’industrie électronique brésilienne prévoit une croissance de 9 à 10 % cette année

électronique

Parmi les secteurs industriels brésiliens en bonne reprise, on trouve l’électronique. Pour cette année, les ventes au détail en volume pourraient augmenter de 9 à 10 %, selon Eletros, l’association des fabricants du secteur.

« Nous projetions une croissance annuelle entre 5 et 10 %. Nous sommes à un peu plus de 9 % (9,6 % au troisième trimestre, ndr). C’est un bon résultat qui est vu d’un bon œil par le secteur », s’est félicité auprès de Valor José Jorge do Nascimento Junior, président exécutif d’Eletros. « Néanmoins, nous devons rappeler que notre base de comparaison est très faible. Ces dernières années, nous avons connu un développement très en dessous de nos meilleures années en raison de la crise économique », a-t-il nuancé.

Les volumes de production actuels se rapprochent ainsi de ceux enregistrés en 2010 et près de 30 % de la capacité de production du secteur n’est pas en activité. Au troisième trimestre, la hausse des ventes au détail en volume a été soutenue principalement par le segment des petits appareils (sèche-cheveux, machines à café…), avec +29,4 % sur un an. Les produits d’électroménager, eux, ont connu une augmentation de 8,8 % tandis que l’audio et vidéo est à +2,8 %.

La bonne santé de l’électronique due à plusieurs facteurs

José Jorge do Nascimento Junior explique ces bons résultats par une conjugaison de plusieurs facteurs : taux d’intérêt bas, inflation sous contrôle, la réforme des retraites validée et l’amélioration des indicateurs de l’emploi.

Pour 2020, les espérances sont encore plus grandes, même si des risques existent, à l’image de la hausse du dollar qui a des conséquences sur les coûts de production et les prix à la consommation. « Au-delà de la rapidité de la reprise de l’économie, le plus important pour nous est que cette amélioration se maintienne de manière durable en 2020 », a conclu José Jorge do Nascimento Junior.

Partager ce post:

Envoyer à un ami