Pétrole : Jair Bolsonaro invite les pays arabes à participer aux enchères du pré-sel

Lors d’un voyage officiel au Moyen-Orient, le président Jair Bolsonaro a demandé dimanche 27 octobre aux hommes d’affaires des pays arabes de faire confiance au Brésil. «Voici un homme au cœur ouvert qui vous tend la main et vous demande de faire confiance à notre pays, a déclaré le président lors d’une conférence à Abu Dhabi, capitale des Emirats Arabes Unis. Nous avons beaucoup à offrir, ainsi que vous avez également à nous offrir.»

Bolsonaro est arrivé samedi 26 octobre aux Emirats arabes unis, troisième pays au programme de sa tournée en Asie et au Moyen-Orient. Après un passage au Japon et en Chine, il avait prévu de se rendre  successivement aux Emirats arabes unis le 27 octobre, le 28 au Qatar et les 29 et 30 en Arabie saoudite. Un ensemble de pays qu’il avait froissés au moment de son élection en affichant l’intention de transférer, sur le modèle américain, l’ambassade du Brésil en Israël de Tel Aviv à Jérusalem.

Confiance mutuelle

Dans son discours à Abu Dhabi, Bolsonaro a cité les accords signés entre le Brésil et les Emirats, souligne O Globo : «C’est la manière la plus concrète par laquelle nous devons démontrer notre confiance en vous, et je suis sûr que la confiance mutuelle est vraie. Au cours des prochains jours, nous tiendrons les plus importantes ventes aux enchères de pétrole pré-salifère de notre pays. Je vous invite à y participer. Le Brésil est un pays qui ouvre son commerce au monde entier.»

Lundi 28 octobre, Jair Bolsonaro a quitté Abu Dhabi avec deux accords formels signés : l’un pour créer des mécanismes visant à renforcer le contrôle douanier et l’autre qui prévoit un échange mutuel d’informations pour créer des mesures de protection contre les fuites de données. .

O Globo précise que le président brésilien a signé avec le cheikh Mohammed bin Zayed al Nayan, prince héritier d’Abu Dhabi, cinq mémorandums, dont deux dans le domaine de la défense.

Partager ce post:

Envoyer à un ami