La production de pétrole et de gaz brésilienne bat un record en août

pétrole

La production de pétrole au plus haut au Brésil en août. Ce sont 2,989 millions de barils quotidiens qui ont été totalisés au cours du mois, soit une hausse de 7,7 % par rapport au mois précédent et surtout de 18,5 % comparé à août 2018. Un record historique, selon l’Agence nationale du pétrole (ANP), citée par Valor.

Le pré-sal, principal fournisseur de pétrole brésilien

Même constat pour le gaz naturel : 133,3 millions de mètres cubes quotidiens ont été extraits en août. Ce sont 7,4 % de plus qu’en juillet – qui constituait déjà un mois record – et 25,3 % de plus qu’à la même période l’an passé.

C’est le pré-sal qui a fourni la majeure partie du pétrole et du gaz brésiliens (63,4 %). Ce sont 2,427 barils équivalent pétrole (BEP) qui ont été recensés quotidiennement au mois d’août. La hausse est de 11,1 % par rapport au mois précédent et de 41,1 % comparé au même mois un an plus tôt. Pour le seul pétrole, 1,928 millions de barils quotidiens ont été produits. Le champ le plus productif a été celui de Lula, dans le bassin de Santos, avec 1,026 million de barils par jour. Pour le gaz, le chiffre total du pré-sal s’élève à 79,3 millions de mètres cubes quotidiens.

Sept nouvelles plates-formes en activité

Ces records ne sont pas une surprise, Petrobras et ses partenaires ayant mis en opération depuis l’an dernier pas moins de sept nouvelles plates-formes pétrolières. Ces dernières ont atteint un pic de 690 millions de barils quotidiens, avec une hausse particulière à noter dans le champ de Buzios.

En 2018, la moyenne de production de pétrole par jour était de 2,03 millions de barils par jour, en dessous de l’objectif de 2,1 millions. Pour cette année, Petrobras a établi son objectif à 2,7 millions de barils quotidiens.

Partager ce post:

Envoyer à un ami