La production agricole brésilienne 2019 sera la deuxième plus importante de l’histoire

production agricole

L’agriculture se porte bien au Brésil. Si les dernières prévisions de la production agricole pour cette année ont été revues à la baisse, avec 2,7 millions de tonnes en moins, un total de 230,7 millions de grains est annoncé ce mardi par l’Institut brésilien de géographie et de statistique (IBGE). Soit le deuxième plus important de l’histoire après le record de 2017, selon l’Estadao.

La production de soja et de riz en recul, le maïs en hausse

Le recul des dernières prévisions a été occasionné par des pertes dans la culture de soja, de l’ordre de 4 millions de tonnes (-2,6 % en janvier comparé à la même période de l’an dernier), en raison de la sécheresse qui touche le Mato Grosso do Sul et le Parana.

Toutefois, l’agriculture brésilienne a pu compter en janvier sur une augmentation de 9 % de la culture de maïs par rapport au même mois de l’année passée. La production de riz, elle, est en recul de 5 %.

Sud et Centre-Ouest, moteurs de la production agricole brésilienne

Le mois dernier, la prévision de production agricole totale estimée par l’IBGE pour cette année était de 233,4 millions de tonnes de grains, soit une hausse de 3,1 % par rapport à 2018. Celle de l’an dernier était envisagée à 226,5 millions de tonnes, en baisse de 5,9 % par rapport à l’année précédente qui avait donc enregistré un record historique depuis 1975.

Dans le détail, l’IBGE prévoyait, le mois dernier, une hausse de la production annuelle de soja et de maïs, mais une baisse de celle de riz et de blé. Les régions Sud et Centre-Ouest sont les principales zones agricoles du Brésil.

Partager ce post:

Envoyer à un ami