Le salaire minimum brésilien passe la barre des 1 000 reais

salaire minimum

Un seuil symbolique. Jair Bolsonaro a pris la décision d’élever ce mercredi le salaire minimum brésilien à 1 039 reais, lui faisant ainsi passer pour la première fois la barre des 1 000 reais. Il était passé à 998 reais il y a un an.

Ce réajustement, qui a lieu tous les ans le 1er janvier, aura pour conséquence une augmentation des dépenses de l’Etat de l’ordre de 2,385 milliards de reais. Celle-ci devra être compensée par des coupes dans certaines autres dépenses afin de ne pas dépasser le plafond établi par la loi de finances 2020. Ce sont des aides sociales, à la retraite ou au chômage, qui seront impactées.

Un boost de 8 reais pour le salaire minimum

Au départ, comme le rappelle Valor, la loi de finances 2020 du gouvernement prévoyait un réajustement du salaire minimum à 1 031 reais. Mais le président brésilien a décidé d’y ajouter un petit coup de pouce de 8 reais.

Or, le Trésor national avait prévenu la semaine dernière que chaque real d’augmentation du salaire minimum générerait 298,2 millions de reais de dépenses supplémentaires pour l’Etat brésilien.

Ces 8 reais en plus sont dus au taux d’inflation 2019, qui a atteint 4,1 % au lieu des 3,3 % attendus par le gouvernement. Ce sont la hausse conjuguée du dollar et du prix de la viande qui ont provoqué cette poussée générale des prix en fin d’année, selon le ministère brésilien de l’Economie. En novembre, l’inflation a atteint 0,54 %, la plus forte augmentation pour la période depuis 2015.

Partager ce post:

Envoyer à un ami