Malgré une année record, la Bourse brésilienne a perdu des capitaux étrangers en 2018

Standard & Poor’s

Alors que la Bourse brésilienne a atteint un niveau record l’an passé, le marché a perdu des capitaux étrangers pour la première fois depuis sept ans. La B3 (Ibovespa), Bourse de São Paulo, a perdu 11,5 milliards de reais d’origine étrangère en 2018, un recul qui n’était plus survenu depuis 2011.

C’est donc aux investisseurs locaux qu’on doit la bonne santé de la Bourse brésilienne l’an passé. L’Ibovespa a progressé de plus de 15 % et dépassé les 90.000 points pour la première fois.

La part des étrangers dans la B3 est tombée à son plus bas niveau depuis 2013, à 46,5 %. Celle des fonds d’investissement a augmenté, se portant à 30,6 %. Et celle des petits investisseurs est restée stable, à 17,9 %.

Recherche de bénéfices

Selon G1, la dégradation du scénario international explique la sortie de capitaux étrangers à un moment positif pour le marché boursier brésilien. « Leur attente vis-à-vis des pays émergents n’est pas positive pour le moment », souligne auprès du site l’économiste Marcelo D’Agosto.

Paradoxalement, une autre explication de ce retrait des capitaux étrangers est à chercher du côté de la bonne santé du marché boursier. Pour certains investisseurs étrangers, il était temps de réaliser des bénéfices à la B3 et donc de vendre. Et ce d’autant plus que les principaux indices boursiers mondiaux clôturaient à la baisse en 2018.

Les investisseurs brésiliens ont pour leur part relégué au second plan les tensions externes et misé sur l’amélioration de l’économie brésilienne et la mise en œuvre de réformes. Et ce malgré la grève des chauffeurs routiers et l’incertitude liée à la campagne électorale.

Pour 2019, il est encore tôt pour faire des prévisions précises, mais G1 relève que les données de la B3 accumulées au 17 janvier indiquaient un flux positif de capitaux étrangers de 316 millions de reais.

Le cabinet Solere est un cabinet d’avocats brésiliens. Il est à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller dans vos démarches au Brésil. Notre cabinet sera ravi de vous accompagner au 55-21-9-81-01-61-51, directement par message WhatsApp (cliquez sur ce lien pour ouvrir l’application) ou par e-mail.

Partager ce post:
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires