Le Brésil ne présente plus aucun intérêt pour les investisseurs étrangers ?

dollar

Le Brésil est sorti des radars des investisseurs étrangers. C’est ce que pense le président-directeur général du groupe de distribution brésilien Magazine Luiza (meubles, hi-fi), Frederico Trajano. En cause, non pas la situation économique toujours fragile du pays ou encore les agissements controversés de Jair Bolsonaro, mais la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, au centre des inquiétudes des fonds qui auraient laissé de côté le Brésil et ses entreprises.

L’homme d’affaires estime que le gouvernement brésilien fait erreur en misant sur une stratégie géopolitique orientée vers les Etats-Unis – rapprochement avec Donald Trump – et l’Europe – accord avec le Mercosur – au détriment de l’Inde et de la Chine. « Pour moi, ne pas se concentrer sur ce type de pays est très mauvais », a-t-il affirmé lundi, cité par Valor, soulignant que les pays européens par exemple à l’arrêt en matière économique.

Le salut non pas par les investisseurs étrangers, mais par les Brésiliens

Frederico Trajano a également fait valoir que le prochain cycle de reprise économique serait mené par l’initiative privée et non plus par l’initiative publique, comme cela a été le cas ces dernières années. Il croit en effet que ce sont les entreprises privées qui vont s’entraider à l’avenir, échangeant entre elles-mêmes, et surtout en investissant des ressources dans le pays. A défaut donc que le salut ne vienne des investisseurs étrangers.

Sans donner plus profondément son avis sur la politique économique du gouvernement Bolsonaro, le PDG de Magazine Luiza a souligné alors la nécessité de renforcer la confiance pour que des investissements puissent être réalisés. « Les entreprises brésiliennes doivent prendre les devants maintenant, en accélérant leurs investissements. Nous les avons nous-mêmes augmenté cette année », a conclu Frederico Trajano.

Le cabinet Solere est un cabinet d’avocats brésiliens. Il est à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller dans vos démarches au Brésil. Notre cabinet sera ravi de vous accompagner au 55-21-9-81-01-61-51, directement par message WhatsApp (cliquez sur ce lien pour ouvrir l’application) ou par e-mail.

Partager ce post:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *