Les investisseurs étrangers reprennent confiance dans l’économie brésilienne

ICF

Il n’y a pas que les PME qui reprennent confiance au Brésil. L’indicateur mesurant la méfiance des investisseurs à l’égard d’une économie, le Credit Default Swap (CDS) à cinq ans du Brésil, est en effet tombé à 98,2 points lundi 16 décembre. Selon Agência Brasil, il s’agit de son plus bas niveau depuis novembre 2010 (96,9 points), lorsque le pays avait encore une cote de solvabilité élevée et était perçu comme bon payeur.

Le CDS est considéré par les analystes comme un thermomètre informel de la probabilité qu’un pays fasse défaut sur le marché financier mondial au cours des cinq prochaines années. Plus l’indicateur est bas, plus la confiance des investisseurs étrangers est grande.

Sur Twitter, le Secrétariat général de la Présidence de la République s’est félicité de cette réduction du risque à investir au Brésil et de l’amélioration de la santé de l’économie brésilienne : “Le risque brésilien a atteint 100 points, son niveau le plus bas depuis 2012. La semaine dernière, nous avons également atteint un maximum historique à la Bourse, qui a clôturé à plus de 112000 points. Ces chiffres montrent que le Brésil est devenu un pays de plus en plus propice à la création d’emplois et à l’investissement.”

Les négociations entre la Chine et les Etats-Unis incitent à l’optimisme

Agência Brasil observe que lors de la seule semaine dernière, le CDS du Brésil a chuté de 14,43 %, notamment après que l’agence de notation Standard & Poor’s a relevé de stable à positive l’attente de la notation de la dette publique brésilienne.

La réduction des CDS des pays émergents s’est également accélérée après la conclusion de la première phase des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. L’optimisme suscité par l’apaisement des tensions commerciales entre les deux plus grandes économies de la planète a en effet contribué à réduire le risque à investir dans plusieurs économies émergentes.

Le 16 décembre, le CDS du Mexique était ainsi de 73,91 points et celui de la Colombie de 69,79 points. D’autres pays émergents, cependant, sont moins bien logés que le Brésil. Le même jour, le CDS de l’Afrique du Sud était de 173,68 points et celui de la Turquie de 289,03 points.

Le cabinet Solere est un cabinet d’avocats brésiliens. Il est à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller dans vos démarches au Brésil. Notre cabinet sera ravi de vous accompagner au 55-21-9-81-01-61-51, directement par message WhatsApp (cliquez sur ce lien pour ouvrir l’application) ou par e-mail.

Partager ce post:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *