Réforme des retraites: le gouvernement brésilien revoit son calcul des économies prévues

réforme des retraites

En février, Paulo Guedes, le ministre de l’Economie, annonçait que la réforme des retraites engendrerait au moins 1.000 milliards de reais d’économies sur les 10 années à venir. Aujourd’hui, le gouvernement brésilien a finalement divulgué ses nouveaux calculs, suite à la pression exercée par des journalistes et des membres du Congrès. Le week-end dernier, la Folha de S. Paulo révélait en effet que les chiffres en relation avec la réforme des retraites étaient maintenus secrets à la demande express du ministère de l’Economie.

Jair Bolsonaro a révélé ce matin que selon les chiffres qui lui avaient été transmis, ce serait désormais 800 milliards de reais qui pourraient être économisés grâce à la réforme des retraites, d’après Valor. « C’est la prévision minimale », a pourtant tenu à préciser ce dernier.

Une réforme des retraites indispensable selon Jair Bolsonaro

Ces 800 milliards correspondraient toutefois seulement à la réforme du régime général de la retraite sociale (RGPS). Dans les chiffres dévoilés au Congrès cet après-midi, si l’on y ajoute les économies qui pourraient être réalisées grâce à la réforme du régime propre de retraite sociale (RPPS), soit près de 225 milliards de reais, ce sont finalement 1 236 milliards de reais d’économie qui seraient prévus sur les 10 prochaines années. Si la réforme est votée bien sûr. Soit plus que ce qui avait été initialement calculé par Paulo Guedes.

Interrogé sur les modifications qui allaient être apportées au projet de réforme des retraites, Jair Bolsonaro a martelé qu’il n’en avait aucune idée. « Je ne sais pas, je ne sais pas ; c’est le Parlement qui va décider », a-t-il répondu selon la Folha de S. Paulo. Il est tout de même revenu sur ses propos dans l’après-midi, précisant qu’il espérait tout de même que celle-ci ne serait pas fondamentalement modifiée. Il a également insisté sur la nécessité de voir passer la réforme : « Sans la réforme, nos finances pourraient exploser d’ici à 2022 ».

« La balle est dans son camp désormais », a également expliqué le président brésilien, en parlant de Rodrigo Maia, le président de la Chambre des députés. La réforme des retraites a en effet été approuvée cette semaine par la CCJ (Commission de la Constitution et de la Justice) de la Chambre des Députés. Elle doit maintenant être examinée par la commission spéciale de la Chambre.

Le cabinet Solere est un cabinet d’avocats brésiliens. Il est à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller dans vos démarches au Brésil. Notre cabinet sera ravi de vous accompagner au 55-21-9-81-01-61-51, directement par message WhatsApp (cliquez sur ce lien pour ouvrir l’application) ou par e-mail.

Partager ce post:
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires