classes sociales

Qu’est-ce que le concept de “l’homme cordial” au Brésil crée par Sergio Buarque de Holanda?

Les racines du concept de “l’Homme cordial” et sa rélation avec le Brésil Le fameux livre « Racine du Brésil »  (« Raizes do Brasil ») de Sérgio Buarque de Holanda,  publié la première fois en 1936, est entré dans l’historiographie du Brésil du fait notamment de sa description du Brésilien comme étant « l’homme cordial ». L’auteur définit la cordialité […]

Continue a ler...
Une société judicialisée

Le Pouvoir Judiciaire au Brésil: comment-est il construit et ses échos dans la société.

Le Brésil: Une société judicialisée Selon les chiffres publiés en 2017 par le Conseil National de Justice (CNJ), les dépenses des services du pouvoir judiciaire au Brésil ont été de 85 milliards de Reais (21 milliards d’euros environ), pour un total de 442.365 agents. A la fin 2016 il y avait 80 millions de procès en cours, […]

Continue a ler...
enfant roi

Qu’est-ce que le concept de “l’enfant Roi” au Brésil?

L’origine du concept Dans « Racine du Brésil »  (« Raizes do Brasil »), de 1936, Sérgio Buarque de Holanda nous présente le brésilien comme étant « l’homme cordial ». L’auteur définit la cordialité en question comme étant « l’affabilité, l’hospitalité, la générosité [….] expression légitime d’un fond émotif extrêmement riche et débordant ». Il explique cette cordialité du brésilien comme « une manière de vivre […]

Continue a ler...
liberté économique

Quels sont les caracteristiques de la culture brésilienne?

Brésil: La culture du service Origine Plus que toute autre société moderne occidentale, la société et la culture brésilienne s’est construite sur l’esclavage. Avec la moitié de sa population esclave en 1800, étant le dernier pays occidental à avoir aboli l’esclavage en 1888, le Brésil s’est habitué à vivre et produire sur la base d’une […]

Continue a ler...
Une nation qui procède de l'Etat

La société au Brésil et la nation brésiliènne

Une nation qui procède de l’Etat Concept de Nation              Les sociologues, anthropologues et historiens définissent la « nation » comme un groupe humain homogène, soit de façon subjective, comme la « volonté de vivre ensemble », selon l’expression de Ernest Renan, soit de façon objective comme la langue commune, une histoire commune, un territoire commun, selon une conception […]

Continue a ler...