Le chômage augmente au Brésil, le déficit commercial de l’industrie aussi

chômeurs

Des nuages à l’horizon de la reprise brésilienne ? Le taux de chômage au Brésil s’est élevé à 12,7 % au cours du premier trimestre 2019, atteignant 13,4 millions de personnes, selon les données publiées ce mardi 30 avril par l’Institut brésilien de géographie et de statistique (IBGE).

Il s’agit du taux de chômage le plus élevé depuis le deuxième trimestre 2018, époque à laquelle il se situait également à 12,7 %.

Selon G1, le Brésil compte 1,2 million de demandeurs d’emploi supplémentaires par rapport au dernier trimestre 2018.

Le taux de chômage le plus élevé jamais enregistré au Brésil l’avait été au cours du premier trimestre 2017 (13,7 %). Le plus bas avait été atteint en décembre 2013 (6,2%).

Exportations et importations de biens manufacturés en baisse

Autre nouvelle inquiétante sur le front de l’économie brésilienne, les exportations de biens manufacturés ont diminué de 9,1 % au premier trimestre 2019 par rapport à la même période l’an dernier. Quant aux importations, elles ont baissé de 1,6 %. Résultat, selon Valor, le déficit commercial de l’industrie brésilienne a augmenté de près de 60 % en un an.

D’après des données de l’Institut d’études du développement industriel (Iedi), le solde négatif de janvier à mars 2019 a atteint 6,8 milliards de dollars. L’an dernier, le déficit s’élevait à 4,3 milliards de dollars sur la même période. En 2017, il atteignait 2,5 milliards de dollars.

Pour Rafael Cagnin, économiste de l’Iedi cité par Valor, cette dynamique sera maintenue tout au long de l’année, tant par des facteurs internes qu’externes. Parmi les risques externes figurent la difficulté à résoudre le Brexit au Royaume-Uni et l’escalade du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine. Parmi les risques internes, l’économiste relève que les autres indicateurs montrent une faible activité économique au cours du premier trimestre au Brésil. Rafael Cagnin souligne ainsi la baisse de 21 % des importations de charbon et de produits pétroliers raffinés de janvier à mars 2019 par rapport aux mêmes mois de l’année.

Le cabinet Solere est un cabinet d’avocats brésiliens. Il est à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller dans vos démarches au Brésil. Notre cabinet sera ravi de vous accompagner au 55-21-9-81-01-61-51, directement par message WhatsApp (cliquez sur ce lien pour ouvrir l’application) ou par e-mail.

Partager ce post:
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires