Le gouvernement brésilien annonce de nouvelles mesures pour donner un coup de pouce à l’économie

croissance

Les dernières prévisions concernant le Produit intérieur brut (PIB) brésilien pour 2019 sont en baisse, l’augmentation étant actuellement estimée à 2 %. Le gouvernement a donc décidé de réagir et de proposer, par le biais du ministère de l’Economie, un certain nombre de mesures, tout au long du mois d’avril, afin de débloquer la croissance économique, selon l’Estado de S. Paulo.

Interrogé par le quotidien pauliste, Carlos da Costa, secrétaire d’Etat à la Productivité, l’emploi et la compétitivité, a ainsi annoncé la mise en place de quatre plans différents : Simplifie, Emploie plus, Brésil 4.0 et Pro-marchés. Les mesures prévues seront implantées petit à petit dans un délai allant de 90 à 360 jours.

« Une grande opération de simplification »

Une décision prise à la suite de la consultation des divers secteurs, alors que la barre des 100 jours de Bolsonaro à la tête du Brésil a été franchie. « Les entreprises font face à un ensemble de choses complexes et nous allons commencer une grande opération de simplification », a-t-il ainsi déclaré. Il souligne également que « le Brésil pourrait connaître la croissance si le secteur productif n’était pas aussi entravé ».

Détaillant ainsi certaines des mesures qui seront proposées au sein de ces quatre grands plans de relance de l’économie, Carlos da Costa a mis en avant une refonte d’eSocial, la plate-forme numérique permettant aux entreprises de communiquer au gouvernement des informations concernant les employés. L’objectif ? Simplifier la plate-forme afin de réduire le temps perdu en bureaucratie et ainsi réduire les coûts de fonctionnement des entreprises.

Une meilleure qualification des employés

Du côté de l’emploi, l’accent sera mis sur la qualification des employés, avec la mise à disposition de bons afin qu’un investissement dans une formation soit possible pour les entreprises ou les salariés. Le secrétaire d’Etat précise que cette mesure sera financée pour une partie par le gouvernement et pour une autre par des ressources attribuées au Système S, qui dispense déjà de nombreux cours de professionnalisation.

Le gouvernement souhaite aussi encourager le développement du numérique et une modernisation dans la gestion des entreprises.

Enfin, concernant les marchés, l’idée est de lever certaines barrières afin d’assurer un meilleur fonctionnement du marché financier, notamment en encourageant plus la concurrence dans des domaines tels que la banque, les assurances santé, les médicaments ou encore les télécommunications.

Le cabinet Solere est un cabinet d’avocats brésiliens. Il est à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller dans vos démarches au Brésil. Notre cabinet sera ravi de vous accompagner au 55-21-9-81-01-61-51, directement par message WhatsApp (cliquez sur ce lien pour ouvrir l’application) ou par e-mail.

Partager ce post:
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires