Le ministère de l’Economie de Paulo Guedes comptera six secrétariats d’Etat

investir

Le futur ministre de l’Economie du gouvernement de Jair Bolsonaro, Paulo Guedes, a fait plusieurs annonces importantes ce jeudi. Il a ainsi déclaré que son ministère ne compterait pas moins de six secrétariats d’Etat spéciaux. Ces derniers seront eux-mêmes subdivisés en secrétariats.

Certains d’entre eux seront des substituts d’actuels ministères. Ce sera notamment le cas de la Fazenda, qui deviendra un secrétariat des Finances. Selon l’Estado de S. Paulo, Paulo Guedes songerait à mettre à sa tête Waldery Rodrigues Junior, actuel coordinateur général du Secrétariat de la politique économique, rattaché au ministère de l’Economie. Cette nomination n’a toutefois pas été confirmée pour l’instant. Le ministère de la Planification sera également transformé en secrétariat. L’actuel ministre de Michel Temer, Esteves Colnago, serait l’une des possibilités envisagées pour en prendre les rênes.

Plusieurs nominations aux divers secrétariats du ministère de l’Economie

Paulo Guedes a également annoncé la création du secrétariat de la Retraite et des Impôts. L’économiste Marcos Cintra a dores et déjà été désigné pour s’en charger. C’est un autre économiste, Marcos Troyjo qui sera à la tête du secrétariat du Commerce extérieur et des affaires internationales.

Le secrétariat de la Privatisation et de la Démobilisation sera confié à Salim Mattar, l’homme d’affaire ayant fondé l’entreprise de location de voitures Localiza. Enfin sera créé un sixième secrétariat de la Compétitivité et de la Productivité, qui pourrait bien revenir à Carlos da Costa.

Des « envoyés spéciaux » pour les relations économiques

Guedes devrait également inviter deux « envoyés spéciaux » à rejoindre son équipe, choisis parmi les « Chicago Boys », des économistes libéraux formés comme lui à l’université de Chicago. Ils lui apporteront de l’aide pour développer les relations économiques, notamment avec l’Europe et la Chine.

Enfin, selon Valor, le futur ministre de l’Economie en a profité pour rappeler que la hausse des dépenses au cours des dernières décennies avait mené le Brésil a affronté une situation de crise et à un scénario de faible croissance. Une situation qu’il souhaite voir s’inverser. Notamment en maintenant et améliorant la loi du Plafonnement des dépenses (“Teto dos Gastos”).

Le cabinet Solere est un cabinet d’avocats brésiliens. Il est à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller dans vos démarches au Brésil. Notre cabinet sera ravi de vous accompagner au 55-21-9-81-01-61-51, directement par message WhatsApp (cliquez sur ce lien pour ouvrir l’application) ou par e-mail.

Partager ce post:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *