Le Brésil a franchi la barre des 210 millions d’habitants

Les nouveaux chiffres de la population brésilienne sont tombés. Selon l’Institut brésilien de géographie et de statistique (IBGE), les 5 570 municipalités brésiliennes comptaient 210,1 millions d’habitants au 1er juillet 2009. Cette estimation de la population totale des Etats et municipalités brésiliennes a été publiée dans le Journal officiel de l’Union ce mercredi 28 août.

D’après G1, la population brésilienne a augmenté de 0,79 % par rapport à l’estimation réalisée l’an dernier par l’IBGE. En 2018, l’institut évaluait à 208,5 millions le nombre total d’habitants au Brésil. La croissance de la population brésilienne semble ralentir par rapport à l’an dernier : entre 2017 et 2018, elle avait augmenté de 0,82 %.

C’est l’État du Roraima qui a connu la plus forte croissance démographique (+5,1 % par rapport à l’an dernier). La population y était passée de 576 500 habitants en juillet 2018 à 605 700 cette année, soit 29 200 habitants supplémentaires.

Plus forte hausse dans le Roraima

Il est vrai que le Roraima, Etat frontalier du Venezuela, a connu une vague d’arrivées d’immigrants vénézuéliens en raison de la crise économique, politique et sociale qui ravage le pays voisin. Mais bien qu’enregistrant la plus forte augmentation de population en pourcentage, Roraima reste l’État brésilien le moins peuplé.

C’est l’État de São Paulo qui est le plus peuplé de la fédération brésilienne. L’IBGE y a compté cette année 45,9 millions d’habitants, contre 45,5 millions l’an passé. São Paulo a gagné cette année plus 380 000 nouveaux habitants, soit une progression de 0,8 %.

Les autres Etats les plus peuplés sont le Minas Gerais (21,16 millions d’habitants), Rio de Janeiro (17,26 millions) et Bahia (14,87 millions).

Le cabinet Solere est un cabinet d’avocats brésiliens. Il est à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller dans vos démarches au Brésil. Notre cabinet sera ravi de vous accompagner au 55-21-9-81-01-61-51, directement par message WhatsApp (cliquez sur ce lien pour ouvrir l’application) ou par e-mail.

Partager ce post:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *