Une majorité de Brésiliens attend une réponse sociale à la violence

Pour une majorité de Brésiliens, la lutte contre la violence devrait passer en priorité par la création d’emplois et l’amélioration de l’éducation, et non pas par des investissements dans le domaine de la sécurité.

C’est ce que souligne une enquête menée par Datafolha en décembre 2019. Pour 57% des répondants, il est en effet plus important d’investir dans les domaines sociaux que dans la sécurité. L’investissement dans la police est plus important pour 41 % des répondants.

D’après la Folha de S. Paulo, qui a analysé ce sondage, le nombre de répondants qui privilégient une réponse sociale aux problèmes d’insécurité est élevé, même parmi ceux qui soutiennent le président Jair Bolsonaro, qui a été élu avec un discours de durcissement de la sécurité publique.

En effet, parmi les Brésiliens qui évaluent le gouvernement comme étant bon ou excellent, 51 % croient qu’il faudrait investir davantage dans les domaines sociaux, et 47 % croient qu’il faudrait investir davantage dans la police.

“Il y a toujours place pour l’argumentation, la réflexion”

Pour l’anthropologue Luiz Eduardo Soares, ancien secrétaire national de la sécurité publique interviewé par la Folha, ce sondage constitue “une observation précieuse” : “Malgré une rhétorique idéologique et très caricaturale, qui favorise les identifications superficielles, il y a toujours place pour l’argumentation, la réflexion. Lorsque les problèmes sociaux sont aussi graves et dramatiques qu’au Brésil, avec un taux de chômage aussi élevé, il existe suffisamment de preuves de l’origine des problèmes. Les gens sont capables de tirer leurs propres conclusions, de comprendre comment la crise sociale affecte le comportement.”

Quant à la sociologue Samira Bueno, directrice du Forum brésilien de la sécurité publique, elle constate que la recherche montre que “l’on est conscient que l’inégalité est directement liée à la violence. Pas étonnant que les territoires qui concentrent les taux de violence les plus élevés soient les plus vulnérables sur le plan social.”

Le cabinet Solere est un cabinet d’avocats brésiliens. Il est à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller dans vos démarches au Brésil. Notre cabinet sera ravi de vous accompagner au 55-21-9-81-01-61-51, directement par message WhatsApp (cliquez sur ce lien pour ouvrir l’application) ou par e-mail.

Partager ce post:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *