Pour Paulo Guedes, la réforme des retraites va faire gagner 1000 milliards en 10 ans

réforme administrative

Le ministre de l’Économie, Paulo Guedes, a déclaré ce mardi 5 février que la réforme des retraites débattue par le gouvernement devrait permettre d’économiser 1000 milliards de reais dans les finances publiques en dix ans.

Selon Valor, Guedes a déclaré qu’il existe « deux ou trois » versions de la proposition et que le Président Jair Bolsonaro aura le dernier mot sur des points tels qu’un âge minimum égal pour les hommes et les femmes.

Paulo Guedes a rappelé que la position de Bolsonaro sur le sujet est que l’âge minimum ne soit pas le même pour les hommes et pour les femmes, ou plus exactement qu’il soit moins élevé pour les femmes. « Le dernier mot est pour le président », a observé le ministre. « En sortant de chirurgie, il dira ‘‘ça ici oui, ça ici non’’. Il a ses calculs politiques. Nous sommes en train de calibrer. Nous allons être plus précis très bientôt. »

Selon Paulo Guedes, une réforme qui fixerait un âge minimum de 57 ans pour les femmes et de 62 ans pour les hommes, telle que souhaitée par Jair Bolsonaro dans une déclaration, ne permettrait pas les mêmes économies que d’autres versions de la réforme des retraites envisagées par le gouvernement.

Une réforme votée en juin ou juillet au Sénat ?

Guedes estime l’économie obtenue à 1000 milliards de reais en dix ans, mais tout dépendra du texte voté. « Notre défi n’est pas seulement de sauver l’ancien système de retraite, mais aussi de l’empêcher de devenir un mécanisme pervers et de libérer les générations futures du piège des générations actuelles, qui aggrave les inégalités et détruit les emplois de masse », a-t-il ajouté.

Les déclarations ont été faites à la presse à l’issue d’une réunion au ministère de l’Economie sur la sécurité sociale avec le président nouvellement élu de la Chambre des députés, Rodrigo Maia (DEM-RJ).

Selon Maia, le gouvernement n’a pas encore les 308 voix nécessaires pour approuver la mesure, mais le président de la Chambre a déclaré qu’il pourrait obtenir 350 voix. Comme le rapporte UOL, Maia estime qu’après lecture du texte en plénière et cinq sessions pour les amendements, la réforme devrait rester jusqu’à trois semaines à la Commission Constitution et Justice (CCJ). Ensuite, il devrait être débattu par 11 sessions au sein de la commission spéciale, puis soumis à la plénière. Selon lui, le texte pourrait être voté entre juin et juillet par le Sénat.

Le cabinet Solere est un cabinet d’avocats brésiliens. Il est à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller dans vos démarches au Brésil. Notre cabinet sera ravi de vous accompagner au 55-21-9-81-01-61-51, directement par message WhatsApp (cliquez sur ce lien pour ouvrir l’application) ou par e-mail.

Partager ce post:
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires