Les marchés misent sur une reprise économique avec l’approbation en cours de la réforme des retraites au Brésil

investissements directs étrangers

Pour les banques, le Brésil est sur le droit chemin. Selon l’Estadão, les institutions financières estiment en effet qu’après l’approbation de la réforme des retraites, le pays devrait entamer un cycle de croissance économique, avec de nouvelles baisses des taux d’intérêt.

Le texte de base de la réforme a été approuvé en première lecture par la Chambre des députés brésiliens mercredi 11 juillet par 379 voix contre 131. Le projet de loi fixe ainsi un âge minimum de départ à la retraite de 65 ans pour les hommes et de 62 ans pour les femmes. Les femmes devront cotiser durant au moins 15 ans et les hommes 20 ans afin de pouvoir prétendre à la retraite.

Selon l’Estadão, l’exécutif en conclut que le gouvernement Bolsonaro dispose du capital politique nécessaire pour poursuivre la réforme fiscale et administrative.

Baisse des taux d’intérêt attendue

Le quotidien pauliste a sondé plusieurs banques américaines pour prendre le pouls des marchés après le vote des députés. Pour la banque JPMorgan, l’impact fiscal du texte devrait être meilleur que prévu. Elle prédit que la Banque centrale brésilienne allait réduire le taux directeur de 0,50 point en juillet et procéder à une autre réduction de cette ampleur en septembre. JP Morgan s’attend à ce que l’approbation de la réforme soit achevée au Sénat fin septembre ou début octobre. Et estime que son impact fiscal s’élèvera à 848 milliards de reais en dix ans.

Pour Goldman Sachs, la réforme des retraites devrait faire gagner à l’État brésilien 900 milliards de reais. La banque s’attend à ce que la réforme subisse peu de changements au Sénat et soit approuvée en septembre. Et à ce que le Congrès s’attaque ensuite à la réforme fiscale.

Chez Citibank, on estime que l’approbation du texte de la réforme des retraites augmente les chances de voir la Banque centrale brésilienne réduire les taux d’intérêt ce mois-ci. Pour Citibank, la baisse récente des taux d’intérêt aux États-Unis est un signe positif pour que le Brésil aille dans la même direction. La banque s’attend à une réduction de 0,25 point du taux directeur de la Banque centrale brésilienne, suivie de trois autres réductions de cette ampleur.

Partager ce post:

Envoyer à un ami